Voir une série que l'on a créé trouver le grand succès après sa propre mort, c'est ce qui est arrivé à ce pauvre Salvé, aka Louis Salvérius, dessinateur des premières aventures des Tuniques bleues.

Auparavant, il avait eu le parcours classique made in Spirou : mini-récits pour se faire remarquer, gags en une planche quand vous vous êtes assez fait la main et parution régulière quand une série est jugée viable.

L'attrait de Salvé pour l'ouest américain accouchera de Whamoka et Whikilowat, vision comique de la vie des Peaux-Rouges avec Devos (mais non pas Raymond!! Jacques, celui du Génial Olivier !!) au scénario.

La série évoluera dans le temps, l'adulte Whamoka étant seul au départ, avec l'apparition du petit indien Whikilowat.

Mais il est difficile de faire sa place dans le Far West quand Lucky Luke est encore présent dans le journal.

Nos Sioux réussiront quand même à squatter régulièrement les pages du groom de 1964 à 1968 avant de cèder la place à une création beaucoup plus originale sur des nordistes pendant la guerre de sécession...

Spirou n ° 1473 du 7 juillet 1966

whamo

Spirou n° 1474 du 14 juillet 1966

whamo1

Spirou n° 1514 du 20 avril 1967

whamo2

whamo3