Il est un des derniers survivants de l'âge d'or de Spirou, il animait Starter et sa rubrique auto, il a été l'assistant du grand Franquin notamment pour Gaston, il est le père de cette sacrée Sophie qui devrait avoir enfin droit, elle aussi, à une parution en intégrale chez Dupuis et pour le cas présent il est l'auteur de Sylvain Tripoté et son auto à 4 dimensions. Vous l'aurez reconnu bien sur, il s'agit de Jidéhem dont les détracteurs pointent du doigt sa propension à exagérer sa contribution à l'oeuvre de Franquin.

Pour ma part, point de débat de ce type, je vais me contenter de vous présenter Sylvain Tripoté, bricoleur d'une voiture qu'il aura la surprise de voir se déplacer dans la 4ème dimension.

Comme nombre des héros que je sors de l'oubli, Sylvain Tripoté ne fera qu'un petit tour dans Spirou, le temps de deux courts épisodes. Pourtant, la fin du deuxième récit laissait entrevoir une suite. L'exigence du rédacteur en chef de l'époque, Yvan Delporte, aura sans doute eu raison de cette volonté.

Spirou n° 1474 du 14 juillet 1966.

Tripot_

Tripot_1

Spirou n° 1486 du 6 octobre 1966.

Tripot_2

Tripot_3

J'avais déjà évoqué l'influence du cinéma sur la bd. Encore une fois, avec le personnage du colonel des agents secrets qui s'en prennent à l'auto de Sylvain Tripoté, c'est un clin d'oeil à l'univers de James Bond que nous fait Jidéhem. Adolfo Celi qui joue le méchant Emilio Largo dans Opération Tonnerre en 1965 est en effet facilement reconnaissable dans ce colonel qui subira les curieux effets de la voiture de notre héros.